Fantastique - Forum de Fictions
♥️~~♦️Hey,hey!Bienvenu à toi cher invité♦️~~♥️
Tu souhaite,rigoler,t'amuser,fictionner?
Alors tu as trouver le bon endroit!
Ici,les membres sont aussi fou les uns que les autres.
Inscri(e)toi,je te promet que tu ne sera pas déçu(e)!
Ou alors tu est déjà membre,dans ce cas fonce te connecter! x)

~Passe un agréable moment sur Fantastique~

Tu peut voir l'un des RPs que nous avons fait en cliquant >Ici<

Fantastique - Forum de Fictions

♠~Bienvenu(e).Ici, nous pourront parler, de mangas, du japon, ou d'autre chose, mais nous faisons aussi nos propre fics .Une bonne ambiance & des membres tout plus déjanté(e)s les uns que les autres,Welcome to Fantastique! ~♠
 
AccueilAccueil  Tchat vocalTchat vocal  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cross-Over : Deux mondes X sword.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kevargon
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 27
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Cross-Over : Deux mondes X sword.    Mer 31 Oct 2012 - 13:56

Voici un Projet qu'itchi et moi avions depuis quelque temps sous le coude mais qui a mis un temps fou à se concrétiser. Cela se passe Pendant mon roman, mais après l'endroit où je me suis arrêté pour l'instant, et avant celui d'Itchi. En espérant que cela vous plaise. Hésitez pas à mettre des commentaires sur le topic fait pour.


Chapitre 1 : Le croisement.


Il fait nuit alors qu'Eliot sortait de son appartement en plein cœur de Toulouse revêtu de ses habits d'entraînement, le sabre à la ceinture. Au loin s'écoulait lentement la Garonne, le vent frais lui effleurait le visage. Décidé il prit sa voiture et fila en direction des Pyrénées. Les heures s’égrainèrent et alors que le soleil commençait à poindre il arriva enfin à destination. Il descendit de son véhicule et s'enfonça dans les bois bordants la route. Soudain après plusieurs minutes de marche la clairière qu'il utilisait pour s'entraîner depuis bientôt seize mois s'offrait à lui. Comme à son habitude il se mit en position et commença à méditer, concentrant ses énergies et sa magie. Les flux magiques s'enroulèrent tout autour de lui avant de se concentrer en une bulle agitée et brillante au creux de ses mains. Des langues de flammes se mirent soudains à danser tout autour du mage réchauffant l'atmosphère. Bientôt les flammes se virent poursuivies par des bulles d'eau tourbillonnantes qui se cristallisaient puis se sublimaient avant de reprendre leur état liquide. La terre se souleva alors créant tout autour du magicien de lourds et épais remparts que vint déchiqueter de violentes bourrasques.
Eliot s'éleva alors, ne touchant plus terre. La bulle de flux magique brillant de mille feux. Les éléments se déchaînèrent ravageant encore une fois la clairière, lui mettant le feu avant le l'éteindre par une inondation contenue grâce à de puissant remparts et séchée par un vente sec. Puis tout se calma laissant la clairière dans son état de désolation le plus triste. L'étrange personne responsable de tout ceci avait atterrit, débout, les yeux fermés mais ayant toujours sa bulle de flux entre les mains. Il ouvrit les yeux et les flux s'infiltrèrent en lui relâchant tout autour de sa personne des étincelles éblouissante. Il se pencha en avant et commença à courir suivant les contours du terrain vague autrefois verdoyant et pur, d'abord normalement puis de plus en plus vite avant de dépasser dans une détonation étourdissante le mur du son. Il sauta le plus haut possible s'envolant presque avant de retomber violemment au sol tel un météorite. Il se releva et s'épousseta.

- Bon l'échauffement c'est fait. Maintenant passons à plus corsé. Aujourd'hui je vais y arriver ! Déclara le jeune homme.

Il se remit alors en position de méditation et fit de nouveau converger les flux de magie mais cette fois en proportion gargantuesques. Les éléments se déchaînèrent créant une véritable tempête magique. Après quelques minutes de chaos tout se calma de nouveau mais le jeune mage avait entre les mains un concentré de magie si dense que l'espace autour semblait se distordre. Le sabre à sa ceinture émettait un éclat vif tandis que chacune des quatre perles qui en ornait la garde semblait sur le point d'éclater. Le jeune homme était en sueur et paraissait sur le point de s’évanouir sous l'effort extrême que cela exigeait. Il tint cependant bon et bientôt l'énergie magique se stabilisa et une nouvelle perle fit son apparition sur l'extrémité de la poignée du katana. Eliot s'écroula alors, sa sueur perlant telle une pluie d'été le long de son nez, il avait réussi.
Quelques minutes passèrent et ayant repris quelques forces il se redressa, dégaina son arme et se remis en position de méditation en couchant son arme sur ses genoux. La lame se mit alors à briller et d'énormes quantité de flux magique en sortirent se concentrant instantanément entre les mains de son propriétaire formant de nouveau la boule de magie. Il joignit alors ses mains devant lui écrasant la boule de magie et disparut avant de réapparaître juste à côté de sa voiture dans un éblouissant flash de lumière blanche. Il avait réussi son but premier mais grisé il essaya d'aller encore plus loin, testant ainsi ses limites. Les flux se distordirent entourant complètement le jeune mage dans un torrent d'énergie pure. Il voulait voyager le plus loin possible, plus loin encore que le système solaire, explorer d'autres contrés encore inconnues. Il se concentra de plus en plus sur cette seule pensé, voyager le plus loin possible. L'espace autour du voyageur se distordit un moment laissant apparaître un tout autre paysage, une sorte de ruelle de grande ville sombre et sordide. Quelques secondes plus tard dans un grondement sourd le jeune voyageur se retrouva dans ce nouvel endroit, si loin de son point de départ. Rouvrant les yeux il se rend compte de son exploit rengaine son sabre et se relève avant de partir explorer les lieux.
La ville était immense et il marcha pendant des heures seul dans la nuit de ce nouvel endroit ne sachant pas où il était il chercha des panneaux mais ces derniers étaient écrits dans une langue étrange qu'il n'arriva pas à déchiffrer. Bientôt la faim et la fatigue le pris et il s'arrêta dans ce qu'il semblait être un restaurant. Quelques clients habillés de sorte de costumes marrons classique le dévisagèrent. Il pris soudain conscience de sa tenue et entreprit de s'expliquer arguant qu'il venait d'une soirée déguisée qui venait de prendre fin. Il se maudit alors intérieurement persuadé que personne ne le comprendrais puisque la langue semblaient différentes. À sa grande surprise les clients ricanèrent légèrement puis reprirent leurs discussions dans un français des plus parfaits. La langue parlée était donc le Français mais elle n'était pas celle écrite. Il demanda quelque chose à manger. La patronne du restaurant demanda de payer d'avance et il sortit son porte monnaie mais resta idiot lorsque qu'elle lui demanda de payer dix Zélots pour un sandwich. Ne sachant ce que pouvait être un zélot il fit semblant de s'offusquer du prix et ressortit du restaurant sans rien avoir mangé. C'était décidé il allait rentrer chez lui ou tout au moins à sa voiture. Il retourna à l'endroit où il était arrivé et concentra de nouveau sa magie. Le même phénomène que la première fois se passa mais il se sentit repousser violemment au moment où il essaya de passer d'un endroit à l'autre. Se relevant douloureusement et sortant du tas d'ordure où il venait de se faire expulser il ne comprenait plus rien. Alors qu'il essayait de nouveau de rassembler ses énergies il entendit des bruits suspects tout autour de lui.
Des formes se dessinaient dans la pénombre. Il compta six personnes. Toutes très entraînées, rapide et discrètes. Il se mis sur ses gardes et l'un d'eux atterrit juste devant Eliot après avoir bondi d'un des immeubles adjacents. Il était grand, bien bâtit et souple. La tête cachée par un foulard noué de telle sorte que seuls les yeux rougeoyants pouvaient être distingués. Il portait un ensemble près du corps noir sur lequel brillait un blason sombre représentant des lauriers surmontés d'un bouclier frappé d'un dragon. Juste au dessus de ce blason étaient écrit dans l'étrange écriture de ce monde les termes « section 3, unité 747 ». À peine le mage eut il le temps d’apercevoir ces détails que l'inconnu tenta de lui asséner un puissant coup de coude dans le plexus. Toujours près à combattre le mage esquiva et usant du « sens » du vent se déplaça extrêmement rapidement afin de se retrouver derrière l'inconnu. Continuant dans sa lancé il plaça sa main dans le dos de son assaillant et l’enveloppa dans une gangue de flammes ardentes blanche qui le consumèrent en quelques seconde à l'aide de la voie du feu basique. Un de chute.

- Sortez ! Que me voulez vous ? Et qui êtes vous donc ? Lança t il à la cantonade.
- Tu tue l'un des nôtre et tu ose nous demander des explications. Djinn de malheur ! Cria un autre des assaillants avant de se ruer sur le mage.

Celui-ci était armé de couteaux de combats de taille moyenne et portait lui aussi cette tenue étrange. Plus rapide que son comparse il enchaîna les attaques mais Eliot les esquiva toutes grâce au sens de l'eau qui augmentait son agilité avant de frapper son opposant à mains nue usant du sens du feu pour décupler sa force physique envoyant sa cible s'écraser contre un mur dans un bruit sourd et écœurant de chair flasque. Deux de moins, plus que quatre pensa t il.

- Pour votre information je ne suis pas un Djinn. Je ne sais pas ce que c'est en même temps. Mais je tiens aussi à vous faire observer que c'est vous qui m'attaquez. Repris le guerrier pour l'instant victorieux.

Des ténèbres sortirent alors un autre opposant armé lui d'une imposante lance travaillée de telle sorte qu'elle ressemble à s'y m'éprendre à un serpent. Usant du sens de la terre le mage renforça sa peau et la rendit plus résistante encore que l'acier. Il para à main nue l'attaque de son adversaire lui saisit sa lance et le transperça de part en part. Mais c'est alors qu'un kunai vint le frapper à l'épaule avant d'exploser, le faisant reculer et l'égratignant. Un autre kunai sembla venir de nul part suivit de toute une volée. Eliot fit apparaître devant lui une muraille soulevant pour se faire le sol grâce à la voie de la terre de niveau trois nommée « le rempart de terre ». Ce piètre bouclier vola en éclat sous les explosions répétées des armes de jets. Mais cela permis à Eliot de repérer le lanceur.

- Voie de l'eau niveau 10 : La lance aqueuse ! Cria t il en tendant le doigt vers son agresseur qui une seconde plus tard se retrouva perforé au niveau du cœur par un jet d'eau sous grande pression.

Les deux derniers membres de cette étrange section 3 sortirent alors de la pénombre prêts à en découdre et annoncèrent fièrement.
- Nous sommes les fiers membres de l'unité 747 de la section 3 de la Dark Templar ! Djinn honni prépare toi à périr !


http://fofo-hp.forumgratuit.org/t198-cross-over-deux-mondes-x-sword#4896

____________________________________________________
Le cercle n'a pas de commencement.

La connaissance est la plus terrible des armes mais aussi notre seule défense face à l'oppression.



Dernière édition par Kevargon le Sam 2 Fév 2013 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sword-of-fate.over-blog.com/
Kevargon
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 27
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Cross-Over : Deux mondes X sword.    Sam 12 Jan 2013 - 13:18

Salut les gens ! Voici la suite de notre projet commun avec Itchy.
Hésitez pas à donner votre sentiment sur ce projet sur le topic fait pour: http://fofo-hp.forumgratuit.org/t198-cross-over-deux-mondes-x-sword#4896
Si vous voulez vous pouvez essayer de deviner la suite. Bonne chance et merci.


Chapitre 2 : Puissance de la section 3.


- La section 3 ? L'unité 747 ? De quoi ? Demanda Eliot perdu dans cette situation des plus étranges.
- La Dark Templar ! Répondit le plus grand des deux.

Son physique était élancé, deux énormes armes de poing pendaient à sa ceinture criblée de chargeurs plein. Il était habillé de la même combinaison que les autres mais avait personnalisé le foulard lui recouvrant le visage avec une grande bande rouge. Son regard perçait fortement l'obscurité de sa capuche. Le mage sentit tout de suite qu'il était d'un tout autre niveau que ses derniers adversaires. Derrière ce pistolero se tenait son comparse, de taille à peine moindre son comportement était tout l'inverse du premier. Autant le pistolero était prompt au verbe, autant celui-ci n'avait pas dit un seul mot et se contentait de regarder.
Il portait lui aussi cette étrange combinaison sombre mais son visage était couvert d'un foulard vert et noir. Il portait à la ceinture un long sabre de style japonnais et sa posture bien qu'agressive ne présentait aucune faille apparente. Soudain le bretteur porta à son oreille gauche une main et pris la parole posément mais sans oser regarder directement en direction d'Eliot.

- Kayjin, il nous faut faire vite. Le chef arrive et viens de nous demander de finir promptement.
- Okay Rayjin. On se le fait à deux alors. Répondit l'intéressé.
- Comme d'hab' ? Demanda Rayjin en se penchant légèrement en avant.
- Oui ! Souffla Kayjin en tirant un coup de feu en direction d'Eliot tout en dégainant.

Eliot ayant été pris de court eu à peine le temps de durcir son épiderme et fut légèrement blessé à l'épaule gauche. Le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait Rayjin était sur lui et s’apprêtait à couper en dégainant. Une technique de très haut niveau de iaijutsu. Usant de la voie de la terre basique le mage déstabilisa son opposant en faisant trembler fortement le sol sous ses pieds avant de lui asséner un puissant coup de pied à l'estomac renforcé par le sens du feu. Le bretteur ayant réussi in-extremis à sauter et parer le coup fut propulsé en arrière mais réussi à se stabiliser. Les coups de feu retentirent alors de toutes part Kayjin usant de rebond pour donner à ses munitions des trajectoires étranges et imprévisibles pour la cible.

- Voie du vent niveau 4 : Zéphyr protecteur. Murmura le mage de guerre tandis qu'un vent puissant se levait et déviait les balles.

Parvenant à localiser Kayjin le mage se propulsa en sa direction de toute sa vitesse. Arrivé à distance et privilégiant la vitesse le mage attaqua au corps à corps en un enchaînement meurtrier. Kayjin esquiva ou para la plupart des coups mais alors que l'enchaînement commençait à porter son comparse intervint, tentant de trancher le bras droit d'Eliot avant que ce dernier, ayant repéré une faille dans la garde de Kayjin, allait frapper de toutes ses forces dans le torse de sa cible. Le sabre de Rayjin siffla mais ne trancha que de l'air alors que le mage reculait vivement légèrement essoufflé et sentant sa magie décliner petit à petit. La faim se faisait maintenant cruellement sentir et sa vue se voilait par moment. Il fallait soit qu'il réussisse à fuir, ce qui était fortement improbable au vue des capacités physique de ses opposant, soit qu'il parviennent à se débarrasser de ses adversaires avant l'arrivé de leur chef.
Alors qu'il réfléchissait à toute vitesse il devait esquiver les coup de sabre de Rayjin qui attaquait maintenant de toutes ses forces faisant montre d'une maîtrise exceptionnelle de son arme. Eliot refusait d'user du sien afin d'éviter de l'endommager et ainsi se priver de la réserve de magie qu'il représentait. Il porta néanmoins la main gauche sur la garde de son arme afin de puiser suffisamment d'énergie pour effectuer le sort qui devait résoudre ses problèmes. Kayjin enfin remis de la correction brutale qu'il avait subi recommença à tirer en toute trajectoire, maîtrisant ses armes et frôlant, sans jamais le blesser, son allié. Eliot renforça alors son épiderme au maximum faisant de ce fait passer sa peau de sa couleur blanche naturelle à un couleur grise, rappelant celle du marbre gris mais aussi brillante que le diamant, grâce au sens de la terre. Il porta alors de toute sa puissance et accompagné d'un cri redoutable un awase-tsuki, un double coup de poing frappant le même plan vertical issue de l'école de karaté Shotokan-ryu, que Rayjin para avec son sabre. L'arme vola en éclat et l'adversaire tomba à la renverse tandis que de nombreuses balles s'écrasait sur la peau d'Eliot. Débarrassé pour un temps du moins du bretteur et pouvant supporter pendant quelques temps les balles, le mage concentra son énergie et récita dans le même temps un court poème étrange.

-Les ennemis sont partout
Autour tout n'est que destruction
Le feu purifiera tout
L'astre donne bénédiction
Voie du feu niveau 60 : L'explosion ardente !


Alors qu'il finissait son poème il se redressa et écarta les bras de part et d'autre de son corps avant qu'une énorme explosion de flamme dévorante ne balaye la zone entière. Lorsque le sort se dissipa Rayjin hurlait à la mort se tenant ce qui fut son bras droit et essayant de cacher son visage meurtrit tandis que son foulard finissait de brûler à côté de lui. Kayjin, lui, avait sauté au moment même de la déflagration cherchant un angle pour tirer efficacement et avait été emporté par le souffle de la déflagration et s'écrasa plus loin. Eliot regarda dépité ses victimes et commença à partir lorsque au coin de la ruelle devant lui se dressa un autre adversaire arborant sur un kimono noir brodé de rouge le même blason que les autres et portant un long sabre japonnais de près d'un mètre et demi. Le jeune mage eu, pour la première fois depuis longtemps, peur. Une peur primaire, celle de la proie devant son prédateur. Il durcit son épiderme de nouveau usant de toute la magie qui lui restait sans oser piocher plus avant dans celle de son sabre. Le nouveau venu ne dit rien mais frappa avec la poignée de son arme avec une puissance démentielle, son attaque perça la défense du mage et lui coupa le souffle, le faisant plier. Le guerrier finit alors son office en assommant Eliot d'un terrible coup derrière la tête.
Il se précipita alors vers le lieu de la bataille comptant les mort d'un coup d’œil avant de voir Rayjin et Kayjin, en vie mais blessé. Il appela en conséquence la mystérieuse Dark templar.

- Ici Kikyo. Unité 747 au sol. Quatre morts. Demande de soin pour blessure grave d'un survivant et blessure moyenne pour le second. Il me faut aussi un transport pour le prisonnier. Il nous faut découvrir ce qu'il est réellement. Les Djinns ne peuvent pas changer leur spectre magique de cette façon.

Au fait le prochain chapitre sera écrit par Itchygo lui même, alors le loupez pas.
http://fofo-hp.forumgratuit.org/t198-cross-over-deux-mondes-x-sword#4896

____________________________________________________
Le cercle n'a pas de commencement.

La connaissance est la plus terrible des armes mais aussi notre seule défense face à l'oppression.

Revenir en haut Aller en bas
http://sword-of-fate.over-blog.com/
Itchygo
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 13/09/2012
Age : 21
Localisation : Into the darkness...

MessageSujet: Re: Cross-Over : Deux mondes X sword.    Dim 17 Mar 2013 - 22:03

Chapitre 3 : La nuit nous appartient





Le calme était revenu dans les rues de la ville et les dégâts ont été vite réparés pour ne pas alerter le monde d'une intrusion fort douteuse. Les membres du Secteur 3 intervenu était déjà en route vers un abri isolé et loin du QG principal. Le convoi se dirigeait vers l'Est de la ville à toute vitesse, les voitures se faufilaient au milieu des autres, prenaient des chemins isolés et fermés aux civils. Mais le convoi était aussi composer de quatre hélicoptères où se trouvaient les blessés et les victimes de l'attaque d'Eliot. A la moitié du chemin deux des hélicoptères de transports changèrent de directions pour aller vers le QG principal du Secteur 3.
Pendant ce trajet, Kayjin se faisait soigner ses brûlures alors que Rayjin était maintenu en vie et se faisait soigner un minimum avec l'équipement disponible.
Alors qu'Eliot, lui, se trouvait au centre du convoi dans un poids lourd noir et blindé composé d'un blindage particulier.
Pendant ce temps, Kikyo, en personne, était en ligne avec un homme.

Kikyo : Retrouves moi vers l'entrepôt près des docks.. Cette nuit promet d'être longue..

Kikyo raccrocha et rangea son téléphone puis regarda à travers sa vitre, tintée, les lumières de la ville qui paraissait comme des lucioles dû à l'importante vitesse des voitures.

Chauffeur : Nous y sommes Kikyo-sama.

Toutes les voitures s'arrêtèrent devant la façon de l'entrepôt. Kikyo ouvrit sa porte pour sortir du véhicule et leva les yeux. Il aperçut un hélicoptère en plein atterrissage cependant celui-ci était différent des hélicoptères qui survolaient le convoi. Une fois qu'il vit l'hélicoptère, il prit son Katana long d'1 mètre 50 et se dirigea vers l'intérieur de l'entrepôt alors que le chauffeur referma la porte du véhicule et suivit Kikyo vers l'entrepôt.
Au même moment des agents armés de la 747 ouvrit la porte blindée du poids lourd en composant le code et ouvrirent les chaînes qui entouraient Eliot, qui n'avait pas encore prit conscience.
Deux agents le prirent par ses bras et l'emmenèrent dans l'entrepôt en laissant ses pieds traîner. Les autres agents se placèrent pour sécuriser le périmètre, il placèrent certaines barricade avec des radars et des armes à gros calibres. Ils se positionnèrent comme si ils s'apprêtaient à défendre l'entrepôt face à une menace extérieure. Certains agents garèrent les voitures du convoi dans le garage et sortirent des jeeps armées de mitrailleuses.

Commandant de la 747 : Capitaine, nos troupes sont positionnées. Terminé, dit-il dans la radio.

Le Capitaine accueillit Kikyo à l'entrée de l'entrepôt.

Capitaine : Nos troupes sont en place.

Kikyo : Bien.. Restez sur vos gardes.., il se retourna vers les soldats qui portaient Eliot. Emmenez le dans la salle d'interrogatoire et faites bien attention à lui mettre les chaînes adéquats pour ne pas avoir de problème avec sa magie.. Même si la pièce est une pièce anti-magie. Un peu de précautions ne fait pas de mal..

A la fin de ses mots les agents s'exécutèrent et emmenèrent Eliot dans la salle.

????: Cette nuit promet d'être longue hein..?

Sans se retourner Kikyo répondit :

Kikyo : Tu es enfin arrivé.. Comme d'habitude tu te déplaces toujours aussi rapidement,Yu-san..

D'un seul coup les agents marmonnèrent des choses entre eux et la seule chose qui se disait était :

« Alors c'est lui l'homme que Kikyo-sama, lui même, respecte.. »

Yuan : Tant de respect.. Haha. Je passais dans le coin donc tu as de la chance ! Et je suis venu seul, comme convenu., dit – il en souriant.

Yuan était un homme de taille moyenne avec un bandeau rouge sur les yeux, un débardeur rouge accompagné d'un short blanc et des tongs. Il affichait constamment un sourire sur son visage.

Kikyo alla au fond du couloir et monta les marches pour aller dans la salle où se trouvait Eliot, il était suivi par Yuan. Au même moment tout les agents reprirent leur poste.

Une fois arrivé devant la salle, ils entrèrent dans la pièce à côté où se trouvait une fenêtre teinté du côté d'Eliot qui était encore inconscient. Ils se placèrent, tout deux, devant la vitre.

Kikyo : Nos analyses sont formels. Ce n'est pas un Djinn. On a encore quelques tests en cours, comme les tests sanguin. J'ai pu prélever son sang lorsque je lui ai asséné un coup. Sa Magie est différente des Djinns..

Yuan : Je vois.. Il serait temps de le questionner.. Je sens qu'il a attiré pas mal d'invités ici avec la déformation créé par sa Magie.. C'est pour ça que tu l'as amené ici et pas dans ton QG ?

Kikyo : Possible..

Yuan afficha un sourire.

Yuan : Toujours là à jouer les mystérieux hein.. ?

Il conserva son sourire et regarda à travers la vitre où deux hommes habillés d'un uniforme d'intervention de la 747 entrèrent. Ils étaient tout deux armés que d'un simple 9mm. et nous pouvions voir sous l'emblème de la 747, se trouvant sur leur épaule gauche, le mot « 747 Quality » que seuls les Officiers de cette unité d'élite portaient sur leur uniforme.
Ils avaient à peu près la même taille, l'un d'entre eux se positionna face à la porte en appuyant son dos dessus alors que le second se plaça devant Eliot et posa son béret sur la table. Par la suite, il regarda sa montre.

Officier debout : Ok on a donc 10 minutes avant leur arrivée et le changement de base..

Officier assit : ça marche..

L'Officier debout appuya sur un interrupteur se trouvant sur la télécommande qu'il cachait ce qui envoya une décharge dans les chaînes et réveilla Eliot d'un seul coup. Eliot paraissait essoufflé, grimaçant encore dû à la douleur du coup de Kikyo.
Eliot était surpris et ne comprenait plus la situation.

Officier assit : On a pas beaucoup de temps. Je te fais le topo. Actuellement tu es dans un QG secondaire isolé pour accueillir toutes les bébêtes que t'as attiré avec ton foutu déplacement entre dimension. Du moins c'est l'hypothèse posé. Tu as essayé de sortir de cette dimension à l'aide d'une magie étrange. Après avoir fait des tests, tu n'es pas un Djinn et tu ne fais pas exception aux règles pour maîtriser la Magie. Ton épée est une source de Magie. Après étude approfondie ce n'est pas une épée magique répertoriée et tu ne connaissais pas l'existance du Secteur 3 ou des Djinns donc on en conclut que t'es pas d'ici. Donc tu as maintenant, exactement, 8minutes et 30 secondes pour répondre à mes questions et de te justifier.. Je pose les questions et tu te tais.

Officier debout : 8 minutes 20...

Eliot : Mais.. Que.. Quoi.. Tout se passe trop vite.. Je comprends rien ! Pourquoi ces chaînes ? J'aim un mal de tête...

Yuan : Une épée?

Kikyo : Il transportait une épée avec lui.. On l'a étudié durant le trajet et nos thèses ont été confirmé à notre arrivée. Elle intègre une grande source de Magie.. Mais bien plus faible que nos Légendaires épées des « Exilés ».. C'est ce qui attire cette horde de Djinns en forte concentration vers nous..

Yuan : Je vois..

Yuan posa la main sur la vitre et se concentra. Il fit passer dans sa main la magie concentrée dans les murs et essaya de déterminer la nature du flux magique. D'un seul coup il afficha un sourire.

Yuan : Héhé.. Je connais ce flux..

Kikyo : On arrivait pas à déterminer la magie.. Elle n'est pas dans les registres..

Yuan : C'est normal.. Elle n'est pas vraiment d'ici.. Et ses origines... Enfin.. C'est normal que les Djinns soient attirés.. Prépares tes Hommes.. Ils seront là plus tôt que prévus..

Kikyo lança un appel radio à tout le monde.
Au même moment, l'interrogatoire suivait son cours. Eliot leur expliquait tant bien que mal sa situation puis d'un seul coup l'Officier adossé à la porte place sa main sur son arme.

Officier Debout : Drake..

Drake : Je l'ai senti aussi..

L'Officier du nom de Drake se releva d'un seul coup en donnant un coup à sa chaise qui s'arrêta en pleine route comme si un obstacle invisible l'avait stoppé. Un bruit de genoux qui touchaient le sol suivit l'arrêt de la chaise. Le second homme sorti son arme d'un seul coup en la pointant vers le sol et tira un coup de feu. Du sang jailli de nulle part puis petit à petit nous arrivions à distinguer un être avec des écailles, après quelques secondes on pouvait apercevoir un reptilien mort sur le sol. Les deux hommes prirent leur béret et le placèrent sur leur tête.

Drake : Ecoutes moi bien Eliot. C'est bien ce que tu m'as dis ? Tu as peut-être tué 4 de nos gars et flanqué des mecs à l'hosto. Mais je te préviens. On est là parce qu'on nous l'a ordonné. Nous, deux des sept Officiers de la 747. Portant le « 747 Quality » qui fait fuir les démons, sommes chargés de te protéger et de t'escorter au QG principal quand le feu vert sera donné.

Les deux hommes regardèrent Eliot de haut. Leurs yeux se trouvaient dans l'ombre créé par les bérets.
La radio des deux Officiers se mirent en marche.

Kikyo : * Dans la Radio * Ici Kikyo. Message à tout les Hommes présents ce soir pour la défense de ce QG. Il faut que nous attendions que l'étude complète de l'arme soit réalisé avant de pouvoir quitter les lieux. L'équipe R&D travaille sur un fourreau pour sceller la Magie qui en sort pour neutraliser l'attirance qu'ont les Djinns pour ne plus être repéré. Je vous préviens. Cette nuit risque d'être longue. Nous devons transporter l'étranger et son arme à notre QG principal dés que nous pourrons. Alors tenez bon. N'oubliez pas que vous êtes l'élite. N'oubliez pas que vous vous êtes engagé à prendre des risques.
Et surtout. N'oubliez pas.. « La nuit nous appartient »!


Un cri unie de tout les soldats placés se fient entendre. Les deux Officiers se tournèrent vers la vitre en faisant un signe avec un hochement de la tête. En bougeant leur tête, Eliot remarqua l'emblème sur le béret des deux Officiers qui fut caché par l'ombre dû au manque de lumière. Le peu de lumière présent se reflétait dessus et il aperçut une tête de mort avec le fameux « 747 Quality ».

Le second homme ouvrit la porte alors que Drake enleva les chaînes sur Eliot et le menotta avec des menottes composé de la même matière que les chaînes.

Eliot : Où va-t-on.. ?

Drake : On monte sur le toit. Te montrer le vrai tableau de ce monde.

Ils sortirent de la salle sous le regard indifférent de Kikyo et l'air amusé de Yuan.

Yuan: ça commence..


(Donnez vos impressions sur le Chapitre ici même: http://fofo-hp.forumgratuit.org/t198-cross-over-deux-mondes-x-sword#4896)

____________________________________________________
La Paix, une illusion que l'Homme se donne pour se consoler...





Tombé pour ne jamais me relever. Je préfère plonger dans l'ombre que sécher à la lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cross-Over : Deux mondes X sword.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cross-Over : Deux mondes X sword.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» Les marques bleues : deux mondes différents
» Quand deux mondes s'entrechoquent !
» Deux mondes convergent
» Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastique - Forum de Fictions :: Fictions-
Sauter vers: