Fantastique - Forum de Fictions
~~Hey,hey!Bienvenu à toi cher invité~~
Tu souhaite,rigoler,t'amuser,fictionner?
Alors tu as trouver le bon endroit!
Ici,les membres sont aussi fou les uns que les autres.
Inscri(e)toi,je te promet que tu ne sera pas déçu(e)!
Ou alors tu est déjà membre,dans ce cas fonce te connecter! x)

~Passe un agréable moment sur Fantastique~

Tu peut voir l'un des RPs que nous avons fait en cliquant >Ici<

Fantastique - Forum de Fictions

♠~Bienvenu(e).Ici, nous pourront parler, de mangas, du japon, ou d'autre chose, mais nous faisons aussi nos propre fics .Une bonne ambiance & des membres tout plus déjanté(e)s les uns que les autres,Welcome to Fantastique! ~♠
 
AccueilAccueil  Tchat vocalTchat vocal  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Explications floues d'un concept clair.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kevargon
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 26
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Explications floues d'un concept clair.   Ven 2 Aoû 2013 - 0:02

Voilà un autre texte écrit sur un simple impulsion, en inspiration totale. Pure mouvement de doigts sur le clavier. écrit il y a à peine quinze minutes au moment ou je le poste. Enjoy

Le temps. Concept clair pour tous. Les secondes, les minutes, les heures, les jours, les semaines, les mois, les années, les décennies, les siècles, les millénaires. Tout est clair dans la tête de chacun. Mais est-ce si facile ? Je ne pense pas. D'où vient le temps ? Qu'est-il en vérité ? Comment le définir avec exactitude ? Ces questions ont toujours passionné les scientifiques et aujourd'hui encore les réponses sont absentes. Pourtant le commun à l'impression de le maîtriser, le temps, au travers des montres, des calendriers, des agendas. Rien de plus facile que de demander l'heure. N'est-ce pas ? Rien de plus enfantin que cela, c'est un fait. Mais les questions véritables que le commun ne se pose pas peuvent facilement ébranler la réalité, la distordre, la détruire même. Nos plus grands savants n'arrivent qu'à extrapoler des explications, hypothèses complexes et divergentes, tentant de répondre à ces interrogations si complexes qu'en vérité nous ne pouvons être surs que d'une chose : nous ne pouvons être surs de rien.

Pourquoi me posé-je ces questions à mon tour ? Pour rien. En fait si. Un jeune est venu un jour. Électrique et passionné, il m'a tout expliqué sur la question. Fou le nombre d'informations qu'il m'a donné, folie que de penser tout emmagasiner d'un coup. Pure démence que de le voir s'évanouir dans la nuit avec sa cabine de police bleue Je ne sais pas QUI c'était, mais il était bien réel. Il m'a parlé du temps, de sa guerre, de ses origines, et de sa fin. La fin du temps, pas des temps, non, du temps. La fin de toute chose en cet univers. Il m'a tout expliqué et j'ai tout oublié. Le mal de crâne et le sentiment de perdition pour seule preuve du passage de cet homme. Une description ? Soit, je m'y plierais donc. C'était un jeune homme, vieux de regard, brun, coiffé à la façon moderne, la frange ébouriffée. Ses yeux sombres de tristesse paraissaient sans âge, ou plutôt passé d'âge. De larges pâtes descendaient jusqu'à la moitié de ses joues, pas d'autres pilosités faciales Il portait un costume marron à rayures bleues, très classe, le col d'une chemise bleu pastel noué par une cravate marron aux bordures blanches. Sur son costume ,il portait un long manteau taupe. À ses pieds ,il portait des chaussures plates j'aurais dit des converses. Il semblait perdu lui aussi, comme si ses convictions avaient volé en éclat avant de reprendre forme. Il m'a dit que bientôt quelqu'un frapperait quatre fois et qu'il mourrait,mais qu'il voulait que quelqu'un, n'importe qui sache une partie de son savoir.

Alors,son choix se porta sur moi, pauvre pécore, marchand de glace et faible d'intellect apparent. Je n'ai pas de diplôme, pas de connaissances poussées. Je ne suis pas scientifique, loin de là. Pas plus que je ne suis vraiment curieux. J'ai toujours été passionné par l'univers, mais n'ai jamais cherché à le comprendre. Pourquoi ? Parce qu'il est tellement beau à regarder. Les scientifiques ont perdu cette capacité. Ils se coupent les cheveux en quatre pour le comprendre et découvrir tous ses secrets alors qu'il suffit de le regarder. Je me souviens de ce que m'a dit cet étrange homme, sur l'univers. Il aurait tout vu, ou presque, de sa formation à sa fin, de la création à l'effondrement des étoiles. Mais malgré cela il n'aurait toujours pas trouvé le but de sa vie, le vrai. Et il allait mourir. Je vais mourir un jour aussi, mais, personnellement, je vais simplement regarder ma mort,je pense. Lui semblait vouloir la combattre. Quelle étrange personne. Quel étrange temps aussi.

Depuis son passage je comprends plus facilement ce concept. J'ai tout oublié ou presque, de ce qu'il m'a expliqué Mais le peu d'information que j'ai enregistré vaut le coup Je me suis mis à construire une boite bleue moi aussi Extérieurement elle n'a rien à voir avec la sienne, la mienne est beaucoup plus grande et elle n'a pas « Police » d'écrit dessus. En fait,j'ai juste gardé la couleur. Un peu comme un hommage. J'ai construit un moteur, cela fait cinq années entières que je m'y atèle, seul, dans ma cave. L'argent de mes parents défunt me sert enfin. Il m'a expliqué le concept de voyage dans le temps, ce serait possible selon lui Mais je serais bien en peine de reproduire ses explications. Tout ce que j'ai compris c'est qu'il faut une quantité folle d'énergie. J'ai porté mon choix sur l'étoile XD308, que j'ai acheté il y a deux jours à la société d'exploitation spatiale « Hélium-3 compagnie », la pionnière de notre civilisation. Depuis que l'être humain à conquit les étoiles cette énergie est très appréciée. Pas difficile non plus que d'acheter pour son compte un bien appartenant à une société dont vous détenez plus de quarante pour cent des actions.

Comment ? Pourquoi un simple marchand de glace est-il si fortuné ? Mon père était génial, voilà tout, et terriblement riche. Comme j'ai sa fortune, je ne me suis jamais foulé pour les études. C'est tout. Et comme dans notre société, l'oisiveté de plus de six années consécutives est un crime et que mon père me criait dessus pour que je travaille, j'ai choisi marchand de glace. J'ai très vite eu mon petit vaisseau cargo, gagné à la sueur de mon front puisque du vivant de mon père il refusait que je ne touche quoi que ce soit. Puis j'ai livré à travers l'empire humain ma glace, de toute première qualité, récoltée sur pluton. Elle aurait, paraît-il des vertus raffermissantes pour la peau et, une fois ingérées -ce qui est grandement déconseillé par l'Organisme de Santé Galactique- aurait la capacité de développer chez certains individus des talents cachés, tels que la télékinésie ou encore la cryomancie ou la capacité à voir l'avenir à travers la glace. Foutaise que tout cela, mais le commun aime et achète. Qui suis-je pour ne pas lui donner ce qu'il veut ? De plus,c'était légal. Du coup, après plusieurs années de dur labeur, je suis devenu presque aussi riche que mon père, avant de tout perdre lorsque Pluton fut désignée comme terra-formable et donc protégée. Pourquoi terraformer Pluton ? Mais c'est simple, son orbite en ellipse la fait se rapprocher plus que n'importe quel corps céleste originaire du système solaire des autres systèmes. Ils en ont donc fait une base de lancement pour les voyages longue distance. Ma société ne s'en est jamais remise et puis mon père est mort. Officiellement j'ai repris ses sociétés, en tant que gérant. Mais en vérité je ne fais plus rien, l'IA que j'ai développé il y a quelques années gère tout. Comment ça,les IA sont interdites ? Bien sûr que je le sais, mais pas vu pas pris. Puis Hal est un peu mon enfant. Je l'ai élevé et maintenant je vais lui donner un nouveau corps. Oui, ma boîte bleue.

Ensemble nous allons tout voir et tout entreprendre. L'empire humain n'est qu'au balbutiement de son expansion seuls deux systèmes stellaires ont été conquis. Et encore, le second était déjà habité et la guerre gronde. Je hais les conflits, alors je me tire à travers le temps. Mais pour ça il me faut finir ma boîte. Comment l'appeler d'ailleurs ? Bof je vais laisser ça à Hal. Il choisira lui-même son nouveau nom. Pour l'instant c'est calibrage. Je passe mon temps à ça. Un bruit, des étincelles, et mince. Je vais devoir regarder plus tôt que prévu.

____________________________________________________
Le cercle n'a pas de commencement.

La connaissance est la plus terrible des armes mais aussi notre seule défense face à l'oppression.

Revenir en haut Aller en bas
http://sword-of-fate.over-blog.com/
 
Explications floues d'un concept clair.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» règles floues sur le nob qui dirige les blind'boyz
» Promenade au clair de lune [Aetius]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastique - Forum de Fictions :: Fictions-
Sauter vers: