Fantastique - Forum de Fictions
♥️~~♦️Hey,hey!Bienvenu à toi cher invité♦️~~♥️
Tu souhaite,rigoler,t'amuser,fictionner?
Alors tu as trouver le bon endroit!
Ici,les membres sont aussi fou les uns que les autres.
Inscri(e)toi,je te promet que tu ne sera pas déçu(e)!
Ou alors tu est déjà membre,dans ce cas fonce te connecter! x)

~Passe un agréable moment sur Fantastique~

Tu peut voir l'un des RPs que nous avons fait en cliquant >Ici<

Fantastique - Forum de Fictions

♠~Bienvenu(e).Ici, nous pourront parler, de mangas, du japon, ou d'autre chose, mais nous faisons aussi nos propre fics .Une bonne ambiance & des membres tout plus déjanté(e)s les uns que les autres,Welcome to Fantastique! ~♠
 
AccueilAccueil  Tchat vocalTchat vocal  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miwaku Kiyomizu's Past

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miwaku
Animatrice
avatar

Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 20
Localisation : Dans mes chaussures. Enfin, mes pieds en tout cas.

MessageSujet: Miwaku Kiyomizu's Past   Dim 12 Fév 2012 - 21:41

Voila un OS que j'avais écrit il y a un moment sur le passé de Miwa', pour ma présent' sur un autre forum ^^ n'est ce pas Tsu =)
Enjoy' =P


« -Hé, Ashido, attends moi ! Dis-je.
-Dans ce cas dépêche toi, Miwa. Tu sais que le capitaine nous a dit de faire vite !
-Oui mais on sait même pas pourquoi on doit évacuer… Franchement c’est stupide… Pourraient nous donner une raison quand même…
-Arrête de marmonner !
-Oui chef ! Criais-je au garde à vous avant d’éclater de rire, en même temps que lui.
Nous fûmes interrompus par une sirène d’alarme qui perçait nos tympans :
-Cessez l’évacuation ! La division 10 va combattre les Hollows et les Menos Grandes infiltrés dans le Gotei 13 ! Les renforts mettraient trop de temps à arriver, c’est trop tard, division 10 vous devez vous en occuper !
-Des Menos ! Je comprends mieux maintenant. Allons-y, Shido !
Je m’élançais hors du bâtiment, en tête comme toujours puisque j’étais du genre bagarreuse, et arrivais juste à temps pour voir le ciel se déchirer et des centaines de Hollows et Menos en sortir. Bien sûr je ne sous-estimais pas ma division mais je dois avouer que je n’étais pas très optimiste : ils étaient bien plus nombreux que nous et tout aussi puissants… Nous arrivions à les repousser peu à peu, mais je gardais un mauvais pressentiment. Puis ils commencèrent à se replier.
-Suivez-moi ! Ca ne va pas se passer comme ça ! cria Ashido.
La plupart d’entre nous l’appréciaient beaucoup, ce qui explique sans doute pourquoi ils, et moi avec, l’ont suivi… Sur les talons des Adjuchas et Gillians, nous passâmes au travers du Garganta sans vraiment nous en rendre compte. Passé le moment de surprise où nous constations que nous avions pénétré dans l’effrayante Forêt des Menos, et que nous étions vraiment mal entourés, les combats reprirent, plus virulents que jamais. Les uns après les autres nos compagnons tombaient et je n’y pouvais rien, car j’étais débordée. Je me détachais du groupe avec la vague idée de faire diversion, mais fut entrainée bien plus loin que je ne le voulais : lorsque mes adversaires furent tués, je retournais sur la zone de combats. De là, je ne me souviens que d’images floues : un sol taché de sang, les cadavres de mes amis éparpillés autour de moi… J’avais l’impression que le monde tournait, plus vite que raison, et que j’étais prisonnière de ce cercle vicieux… J’ai du crier, pleurer serrer contre moi les corps sans vie des autres shinigamis, je ne me souviens pas. La seule chose que je sais c’est que je me suis réveillée des jours plus tard, mes vêtements tachés d’écarlate, avec un sentiment de trahison, et de culpabilité. La culpabilité du survivant, de celui qui n’a pas su protéger tous les autres mais s’en est quand même sorti, avec une chance insolente. La trahison… pourquoi ce sentiment ? Qui nous avait trahis ? Je tentais de mettre le doigt sur la réponse, sans succès. J’émettais alors une hypothèse : se pourrait-il que la faute revienne au Gotei 13 ? On nous avait envoyé dans la gueule du loup, d’ailleurs c’avait très bien pu être volontaire de leur part de stopper l’évacuation… Nous devions sans doute leur paraître trop faibles, ou quelque chose du même gout… Et pourquoi pas, après tout, c’était bien possible… Les premiers jours je n’y pensais pas sérieusement, mais petit à petit l’idée s’installait en moi, me rongeant de l’intérieur, s’élevant au rang de certitude malgré de béantes lacunes…
Je ne retournai jamais là-bas, tentant sans succès de tourner le dos à mon passé, mais le souvenir s’accrochait à moi, peuplait mes cauchemars, déchirant par mes cris le silence de la forêt.
J’étais enragée. Tuant chaque Hollow qui croisait ma route, maudissant tous ceux du seireitei, rien n’aurait pu m’arrêter si ce n’est lui. Aizen. Ses plans rejoignaient parfaitement les miens : il allait détruire l’actuel Gotei pour trouver l’Oken et tuer le Roi. Détruire le Gotei : un rêve pour moi, une vengeance à la hauteur pour la mort de mes amis shinigamis. Il m’a hollowfiée. Sosuke Aizen avait beau m’effrayer, dans toute sa folie et son ambition, cette force me fascinait et de plus je n’avais d’autre choix que de le suivre, car sinon j’aurais fini comme les autres : redevenus poussière, pour avoir déçu les attentes de leur Maitre «tout puissant ».
Pourtant mon nouveau maitre ne l’était pas tant que ça : vaincu par un simple shinigami remplaçant, réduit au néant par ce jeune humain Ichigo Kurusaki, il a été définitivement scellé, mes espoirs de vengeance avec lui. J’étais restée à Las Noches lors de la bataille d’Hiver, sur ordre d’Aizen, et je me suis enfuie vers le monde des humains dès la fin des hostilités. C’est la que j’ai rencontré Ichigo et ses amis. Au début je les observais de loin, et je me prenais à penser qu’ils ne correspondaient pas du tout à l’image froide et calculatrice de la Soul Society qui m’avait servi de souffre douleur.
Tout c’est précipité : j’ai fait connaissance avec Matsumoto Rangiku en me présentant comme une simple humaine. Elle a évidemment fini par savoir la vérité, même si je n’étais pas très bavarde. En réalité je ne parlais avec presque personne et me méfiait d’à peu près tout le monde, chose qui ne s’est pas arrangée lorsqu’on ma fait revenir à la Soul Society, malgré que je me sois laissée faire sans trop rechigner. Sans trop comprendre ce qui se passait non plus.
Cela fait près d’un an maintenant que je suis de retour dans la 10. Je suis désormais 3eme siège de la division. On ne me fait pas confiance pour autant : après tout je suis une Vizard. Je suis solitaire et toujours silencieuse. Parfois je me laisse aller à échanger quelques phrases avec Matsumoto, Rukia, ou quelques autres « privilégiés » mais cela reste encore rare. Je suis souvent mal à l’aise face à tous ces gens, et j’ai un réflexe bien rodé dans ce cas là : du bout de mes doigts je suis sans même y penser la cicatrice qui barre ma joue, souvenir de ces siècles passés dans la forêt des Menos.
Je suis peut-être seule mais désormais je suis moi. La même longue chevelure brune, la même peau matte, les mêmes yeux océan qu’avant… Les choses qui ont changé sont ma cicatrice, et mon indépendance : j’essaie de ne m’attacher à personne, bien que ce soit dur, pour ne pas en souffrir après. Je suis plus mature, plus réfléchie, plus puissante aussi, mais cette fois cette puissance n’appartient qu’à moi et pas à Sosuke Aizen ou quiconque d’autre. J’ai pardonné à la Soul Society la mort de ceux de la 10eme qui, je m’en rendais compte à présent, n’était pas le moins du monde calculée.
Je suis peut-être seule mais désormais je suis moi. Je ne suis plus une arme d’Aizen, ni même un animal blessé criant vengeance, se croyant manipulé pour marcher vers sa propre mort.
Je suis peut-être seule mais désormais je suis moi, Miwaku Kiyomizu, shinigami, et je me sens enfin libre. »


(PS : si vous avez des commentaires vous n'avez qu'à mettre ça sur le topic des com's de ma fic HP ;D X3)


____________________________________________________
Now on DeviantART. Click ! :3





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Miwaku Kiyomizu's Past
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ♥ - Forget Your Past
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» Airin Kiyomizu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastique - Forum de Fictions :: Fictions-
Sauter vers: